Comité scientifique et d’aménagement

L’aménagement intégré en milieu forestier : une histoire de concertation

À la Forêt Montmorency, les orientations d’aménagement du territoire sont élaborées par le comité scientifique et d’aménagement. Est-ce que les coupes planifiées respectent le cadre écosystémique ? Quelle superficie veut-on conserver intacte de toute intervention humaine? L'emplacement du nouveau sentier de raquette est-il conforme au plan de zonage? Les nouveaux projets de recherche sont-ils cohérents avec la mission de la Forêt Montmorency ? Toutes ces questions demandent des réponses réfléchies et impliquent l'avis de nombreuses personnes.

Qu'est-ce que le comité scientifique et d'aménagement?

Le comité scientifique et d'aménagement s’apparente au concept de table de gestion intégrée des ressources au sens de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier (L.R.Q., chapitre A-18.1). Il est cependant adapté au contexte d’une forêt d’enseignement et de recherche. Il est donc constitué majoritairement de professeurs, de chercheurs et d’étudiants. De plus, il répond aux exigences en matière de participation du public de certaines normes de certification environnementale.

 Les principaux mandats du comité sont les suivants:

  • Élaborer le plan d’aménagement forestier intégré tactique
  • Coordonner la planification des activités de recherche afin de s’assurer de leur cohérence avec la vision de la Forêt Montmorency ainsi que de leur rayonnement
  • Veiller à la pérennité et à l’accessibilité des données de la Forêt Montmorency issues des inventaires et de la recherche

 

Qui fait partie de ce comité?

Le comité scientifique et d’aménagement est composé d’un(e) président(e) de comité, d’un(e) secrétaire et un(e) président(e) d’assemblée, qui sont tous des membres votants. Il est aussi composé de plusieurs catégories d’utilisateurs membres votants, ainsi que d’un groupe de membres non votants comportant des personnes-ressources et des observateurs. Parmi ceux-ci :

  • le corps professoral de l’Université Laval;
  • les étudiants;
  • les chercheurs externes;
  • la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique;
  • les communautés autochtones;
  • la municipalité régionale de comté;
  • l’industrie forestière;
  • l’organisme de gestion et conservation faunique;
  • une organisation non gouvernementale environnementale;
  • l’organisme de bassins versants;
  • les trappeurs;
  • le ministère des Forêts, de la Faune et des Parces (secteur forêt et secteur faune).

Pour plus de détails sur le comité, consultez les Règles de fonctionnement ainsi que la Liste des membres