Mission et historique de la Forêt Montmorency

Mission

La Forêt Montmorency a pour mission d’être un milieu d’accueil visant l’excellence dans les domaines de l’enseignement, de la recherche et de l’éducation du grand public en relation avec l’aménagement durable des forêts. Pour y  parvenir, on vise y développer un modèle viable d’aménagement forestier durable des ressources ligneuses, fauniques, hydriques, récréatives, touristiques et paysagères d’une manière qui conserve la productivité des forêts, leur capacité de régénération ainsi que leur vitalité.  Aussi, le modèle devra faire en sorte de maintenir la biodiversité en sauvegardant les traits écologiques distinctifs de la forêt naturelle régionale, suivant en cela les principes d’un aménagement écosystémique.

Historique

En 1964, l’Université Laval a été pourvue d’une forêt où les professeurs pourraient donner des cours pratiques de sylviculture, d’aménagement forestier, de protection et d’exploitation forestière et s’adonner à des travaux de recherche. Ainsi, un contrat d’affermage conclu entre l’Université Laval et le gouvernement du Québec autorise l’Université à conduire, sur un territoire totalisant 66 km2, des activités d’enseignement et de recherche, particulièrement dans les sciences forestières et géodésiques, biologiques, piscicoles et cynégétiques. Le territoire en question détient le statut de forêt d’enseignement et de recherche au sens de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (L.R.Q., chapitre A-18.1), et se nomme la Forêt Montmorency.

Un premier plan d’aménagement de la Forêt Montmorency a été rédigé en 1966. Il a fait l’objet d’une révision en 1976 et en 1988. Depuis 1988, le calcul de la possibilité forestière a été révisé en 1995, en 2000 et en 2008. Récemment, une nouvelle révision du plan d’aménagement a été réalisée. Remplaçant le plan général selon les concepts de l’ancien régime forestier, il s’agit d’un plan d’aménagement forestier intégré tactique (PAFI-T). Couvrant la période 2013-2017, il a été élaboré selon les exigences du ministère des Forêt, de la Faune et des Parcs, puis bonifié de manière à inclure des éléments de la norme boréale nationale FSC ainsi que certaines particularités propres au statut de forêt d’enseignement et de recherche.

En juillet 2012, le ministère des Ressources naturelles, maintenant nommé le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, annonçait la concrétisation d’un projet d’agrandissement de la Forêt Montmorency, la faisant ainsi passer de 66 km2 à 412 km2. Cet agrandissement nécessitera l’élaboration dans les prochaines années d’un second PAFI-T pour la portion agrandie.