Infrastructures et installations

Les installations de la Faculté se retrouvent dans cinq pavillons du campus principal de l’Université Laval, soit : Abitibi-Price, Gene-H.-Kruger, Louis-Jacques-Casault, Charles-Eugène-Marchand, et le pavillon d’Éducation physique et du sport (PEPS). De plus, les étudiants et le personnel de la Faculté ont accès à des installations uniques au monde en milieu forestier (Forêt Montmorency) et dans le Grand Nord (Complexe de recherche de Whapmagoostui-Kuujjuarapik).

Forêt Montmorency

Une forêt d'enseignement et de recherche

La Forêt Montmorency est la plus grande forêt d'enseignement et de recherche au monde avec une superficie de 412 km2. C'est un territoire de choix pour la formation des étudiants de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique où on réalise un aménagement forestier durable. Ce site d’enseignement et de recherche est un véritable laboratoire à ciel ouvert.

Une forêt récréative

Le grand public peut aussi y pratiquer des activités de plein air comme le ski de fond, le ski hors-piste, la raquette, la pêche, la randonnée pédestre, l’observation de la nature et bien plus. Il est également possible de dormir dans le pavillon principal, les refuges ou les chalets situés au cœur de la forêt.

Pour en savoir plus sur les activités récréatives: www.foretmontmorency.ca 

Localisation

La Forêt Montmorency est située à proximité de la réserve faunique des Laurentides, à environ 70 kilomètres au nord de la ville de Québec au kilomètre 103 de la route 175. D’une superficie de 412 km2, elle se retrouve dans la sapinière à bouleau blanc et est constituée principalement du sapin baumier (Abies balsamea), du bouleau blanc (Betula papyrifera) et de l’épinette blanche (Picea glauca).

Pavillon Abitibi-Price

Le secrétariat des études et de la Faculté, le Département des sciences du bois et de la forêt et le Département de géographie se situent dans le pavillon Abitibi-Price. De nombreuses salles de cours, des bureaux de professeurs et d’étudiants chercheurs et des laboratoires s’y trouvent.

  • Laboratoire d’analyse environnementale
  • Laboratoire de biochimie
  • Laboratoire de biométéorologie et écophysiologie
  • Laboratoire de cartographie
  • Laboratoire de chimie et pédologie
  • Laboratoire de dendrochronologie
  • Laboratoire de dendrométrie
  • Laboratoire d’écologie et écophysiologie forestière
  • Laboratoire d’entomologie forestière
  • Laboratoire de géomorphologie et sédimentologie
  • Laboratoire d’hydrologie forestière
  • Laboratoire de microscopie et palynologie
  • Laboratoire d’opérations forestières
  • Laboratoire de paléoécologie terrestre et aquatique
  • Laboratoire de pathologie
  • Laboratoire de radiochronologie
  • Laboratoire de radio-isotopes
  • Laboratoire de télémétrie
  • Serres et laboratoire phytotron

Plusieurs centres de recherche affiliés à la Faculté sont également présents dans ce pavillon. De plus, une cafétéria (P’tit CAAF) entièrement gérée par les étudiants offre café, collations et dîners à prix abordables. On y trouve également les locaux de l’Association étudiante de 1er cycle en environnement, foresterie et génie du bois (AEFUL), de l’Association des étudiants gradués en foresterie (AFOR), de la Semaine des sciences forestières, de l’Association étudiante de 1er cycle en géographie (AÉGUL) et de l’Association des étudiants gradués en géographie (ALEGG).

Pavillon Gene-H.-Kruger

Le pavillon Gene-H.-Kruger, dont la structure est entièrement faite de bois, est une infrastructure de pointe vouée à l'enseignement, à la recherche en génie du bois et au transfert technologique. Les étudiants des trois cycles en sciences du bois y reçoivent leur formation et certains cours des autres programmes sont aussi offerts dans ce pavillon. On y retrouve également les laboratoires et les installations du Centre de recherche sur les matériaux renouvelables :

  • Atelier mécanique et de menuiserie
  • Laboratoire d’anatomie du bois
  • Laboratoire de biodégradation
  • Laboratoire de charpentes en bois et d’optimisation
  • Laboratoire de chimie analytique
  • Laboratoire de chimie des polymères et des adhésifs
  • Laboratoire de chimie du bois
  • Laboratoire de deuxième transformation
  • Laboratoire d’essais mécaniques
  • Laboratoire de finition
  • Laboratoire de panneaux composites
  • Laboratoire de physique du bois
  • Laboratoire de préservation
  • Laboratoire de séchage
  • Laboratoire d’usinage

Le bâtiment est fait de matériaux non polluants, non toxiques et renouvelables, est équipé d’un système de récupération de l'eau de pluie et il consomme environ 25 % moins d'énergie qu'une bâtisse en béton de dimensions semblables. Ces caractéristiques confèrent au pavillon Gene-H.-Kruger l'étiquette de bâtiment vert. 

Pavillon Louis-Jacques-Casault

L’enseignement et la recherche au département des sciences géomatiques se font principalement dans le pavillon Louis-Jacques-Causault. Le secrétariat du département, les bureaux des professeurs en géomatique, des salles de classe, des locaux informatiques spécialisés, un musée sur l’évolution de la géomatique et le Net Café s’y retrouvent. L’Association étudiante de 1er cycle en géomatique (AÉGUL) et l’Association des étudiants gradués en géomatique (AGREGE) sont présentes à cet endroit. De nombreux laboratoires de recherche sont également situés dans ce pavillon :

 

  • Les laboratoires du Centre de recherche en géomatique
  • Le laboratoire REGARD - Réalité Géospatiale Augmentée en Réseau et en Déplacement
  • Le laboratoire Ge@design, studio multimédia géospatial délibératif
 
Pavillon Charles-Eugène-Marchand

C’est dans le pavillon Charles-Eugène-Marchand que se déroulent les activités de la Chaire de recherche du Canada en génomique forestière et environnementale rattachée à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique. On y retrouve aussi l'herbier Louis-Marie qui renferme une collection de plantes de grande qualité, adaptée aux besoins actuels des chercheurs en systématique, en biogéographie, en génétique et en biologie et écologie moléculaire. Les laboratoires de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique qui se trouvent dans ce pavillon sont :

  • Laboratoire de biologie moléculaire et génomique
  • Laboratoire de culture in vitro
  • Laboratoire de mycologie
  • Laboratoire de pathologie forestière
  • Laboratoire de transcriptomique
PEPS

Au pavillon d’Éducation physique et du sport de l’Université Laval, on retrouve le laboratoire de métrologie et géodésie-GPS, qui constitue un des plus grands parcs technologiques universitaires en matière de géomatique. Ce laboratoire offre un service de prêt d’équipements de géomatique de haute précision.

Ce parc technologique est composé, entre autres, de récepteurs et antennes GPS et GLONASS de haute précision, de stations totales, de caméras numériques, de télémètres et interféromètres, de niveaux électroniques, de spectromètres, de capteurs de diverses résolutions spectrales et spatiales, de différents systèmes d'étalonnage, balayeurs optiques de haute résolution, documentation technique, etc.

Complexe de recherche de Whapmagoostui-Kuujjuarapik

Les professeurs et les étudiants de la Faculté ont accès au complexe de recherche du Centre d’études nordiques qui comprend six bâtiments, en plus du Centre scientifique communautaire. Il est située à la frontière de la taïga et de la toundra, à la jonction entre les baies de James et d'Hudson ainsi qu’à la limite ancestrale des territoires cris et Inuits. Il permet aux chercheurs et aux étudiants venus de tous les coins du monde de faciliter l’échange de savoir entre les Cris, les Inuits et les scientifiques venus étudier les écosystèmes et géosystèmes nordiques.