Actualités

Photo

Chantal Arguin, arpenteure-géomètre, récipiendaire de la médaille Gloire de l’Escolle – Prix Grands Diplômés de l’Université Laval

27 mai 2015

Première femme à assumer la présidence de l’Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec en 118 ans d’existence, Chantal Arguin a l’habitude d’œuvrer dans un milieu encore très largement masculin. Diplômée au baccalauréat en sciences géomatiques en 1990, elle travaille d’abord cinq ans dans un bureau d’arpenteurs-géomètres, avant de devenir directrice générale du plus important consortium d’arpenteurs-géomètres du Québec. Une ascension très rapide, que cette conférencière très appréciée explique par son humanisme, son désir de toujours se dépasser, et par son écoute attentive de la clientèle. Soucieuse de laisser sa trace dans la profession, Chantal Arguin lance en 2002 sa première entreprise : Groupe Trifide, offrant des services en géomatique. Réalisant des projets dans plus d’une dizaine de pays, cette organisation s’impose rapidement comme un chef de file en cartographie mobile de précision. Quelques années plus tard, la diplômée met sur pied une seconde entreprise soit Arguin et associés, arpenteurs-géomètres, une firme spécialisée en arpentage foncier. Très impliquée dans le mentorat d’affaires, ainsi que dans plusieurs conseils d’administration, Chantal Arguin espère ouvrir la voie à d’autres femmes.

Voir la vidéo de Chantal Arguin qui présente son parcours académique et professionnel en sciences géomatiques et comme arpenteure-géomètre.

Photo

La recherche scientifique pour améliorer l’attractivité touristique de Québec et Charlevoix

22 mai 2015

L’Université Laval met son savoir et ses outils scientifiques au service de l’industrie touristique et lance la Chaire de recherche en partenariat sur l’attractivité et l’innovation en tourisme (Québec et Charlevoix). En croissance phénoménale depuis plus de 60 ans, l’industrie touristique doit constamment se renouveler pour attirer les touristes étrangers, sollicités de toute part. En développant une expertise sur l’attractivité des territoires, l’innovation touristique et l’intelligence de marché, la nouvelle chaire de l’Université Laval offrira un soutien de premier plan aux acteurs de la scène touristique régionale.

En ayant accès à une panoplie de données sur la clientèle et à des outils de géomarketing de haut calibre, les chercheurs associés à la chaire développeront des solutions novatrices pour faire rayonner Québec et Charlevoix. « Nous travaillerons en étroite collaboration avec plusieurs partenaires publics et privés, en favorisant le transfert de connaissances dans les organisations », a mis en relief le titulaire de la chaire et professeur à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval, Laurent Bourdeau.

En plus des locaux à l’Université Laval, la chaire sera également enracinée dans le territoire charlevoisien. Un secrétariat verra le jour aux Éboulements, secteur Saint-Joseph-de-la-Rive pour effectuer des travaux de recherche, diffuser l’information aux partenaires locaux et favoriser l’essor économique de Charlevoix.

Les travaux de la chaire de recherche consacrée au tourisme visent à aider les organismes partenaires à commercialiser de nouveaux produits touristiques et à perfectionner leurs modèles d’affaires. « L’Université Laval a toujours été fière d’entretenir des liens étroits avec la région de Charlevoix. Cette nouvelle chaire de recherche fera de l’université un chef de file en matière de recherche et formation en tourisme, tout en stimulant le développement touristique de Charlevoix », a déclaré le recteur de l’Université Laval, Denis Brière.

Les régions de Québec et de Charlevoix sont intimement liées, et les touristes ont l’embarras du choix pour découvrir leurs paysages époustouflants en train touristique, navette ou croisières. Les longues distances à parcourir exigent néanmoins une collaboration de tous les instants entre les deux régions afin d’attirer la clientèle internationale. Les organisations touristiques bénéficieront des connaissances scientifiques issues de la chaire, sans compter la formation prévue de nombreux experts sur le campus.

« Dans un contexte concurrentiel, le gouvernement du Québec croit nécessaire de développer des outils et des approches innovantes afin d’assurer l’avenir de cette industrie prometteuse pour l’économie. Je me réjouis donc de la création de cette chaire qui aura assurément des retombées positives pour l’ensemble de la région de la Capitale-Nationale », a indiqué le ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Sam Hamad.

« L’instauration d’un secrétariat de la Chaire de recherche sur l’attractivité et l’innovation en tourisme aux Éboulements, secteur Saint-Joseph-de-la-Rive, confirme que Charlevoix est un joueur majeur dans l’industrie touristique au Québec. L’expertise et l’expérience sur le terrain développées par les entrepreneurs et les intervenants charlevoisiens profiteront aux travaux de l’Université Laval, et à l’ensemble de l’industrie touristique », a mentionné la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Caroline Simard.

« La collaboration avec une université aussi prestigieuse que l’Université Laval entrevoit pour notre organisation un gain des plus appréciables en matière de connaissances stratégiques. D’autant plus qu’elle prendra racine ici, à Saint-Joseph-de-la-Rive, qui représente un lieu de rencontre historique majeur pour la région de Charlevoix. L’ensemble des travaux qui émaneront de la Chaire sera certainement mis à profit dans l’élaboration de nos stratégies de mise en marché et de développement de l’offre touristique », a souligné pour sa part le président du conseil d’administration de Tourisme Charlevoix, Éric Desgagnés.

La Chaire de recherche sur l’attractivité et l’innovation en tourisme (Québec et Charlevoix) regroupe de nombreux partenaires privés et publics, dont Tourisme Charlevoix, l’Office du tourisme de Québec, Complexe Capitale Hélicoptère, Fairmont Le Château Frontenac, la Forêt Montmorency-Université Laval, Groupe le Massif, le Musée maritime de Charlevoix, le Port de Québec, le Secrétariat de la Capitale-Nationale, la Société des établissements de plein air du Québec et la Société du Centre des congrès de Québec.

Pour en savoir plus sur la Chaire de recherche en partenariat sur l’attractivité et l’innovation en tourisme (Québec et Charlevoix)


À propos de l’Université Laval

Située à Québec, ville du patrimoine mondial, l’Université Laval est la première université francophone d’Amérique du Nord. Elle fait partie du peloton de tête des 50 plus importantes universités de recherche au Canada, se classant au 8e rang avec des fonds de plus de 300 millions de dollars alloués à la recherche l’an dernier. L’Université Laval compte plus de 3 200 professeurs, chargés de cours et autres membres du personnel enseignant qui partagent leur savoir avec quelque 48 000 étudiants dont plus de 13 000 sont inscrits aux cycles supérieurs.

-30-

Source :

Samuel Auger
Relations médias
Direction des communications
Université Laval
418 656-3952
samuel.auger@dc.ulaval.ca

Photo

Poste de professeur ou professeure en chimie des polymères en génie du bois

15 mai 2015

Dans le cadre de son plan de développement, le Département des sciences du bois et de la forêt est à la recherche d’une professeure ou d’un professeur sur la chimie des polymères en génie du bois, poste conditionnel à l’obtention d’une Chaire industrielle de recherche du CRSNG. Ses activités de recherche et d’enseignement seront axées sur la chimie de la finition et des adhésifs, en particulier des domaines tels que :

  • La formulation de vernis, teintures et peintures;
  • La synthèse de nouvelles résines;
  • La chimie de la compatibilisation de matériaux (greffage, encapsulation, fonctionnalisation, etc.);
  • La chimie des surfaces;
  • La modification chimique des propriétés du bois; 
  • Les approches de densification chimico-mécanique;
  • La chimie et mécanique des interfaces;
  • La chimie des nanomatériaux appliquée au bois et ses dérivés.

Toute personne intéressée est priée de faire parvenir, par la poste ou par courriel, une lettre d’intérêt et un curriculum vitæ, incluant une liste de publications et le nom de trois personnes en référence, au plus tard le 15 juin 2015, à :

Jean-Claude Ruel, directeur
Département des sciences du bois et de la forêt
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone.: (418) 656-7128
Télécopieur : (418) 656-5262
Courrier électronique : directeur@sbf.ulaval.ca

Pour consulter la description détaillée de l'offre d'emploi >> 

Photo

Guylaine Bélanger, récipiendaire du prix Engagement facultaire de la FFGG

08 mai 2015

Le prix Engagement facultaire de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique a été remis à Mme Guylaine Bélanger, technicienne en administration au Département des sciences du bois et de la forêt pour le Centre de recherche sur les matériaux renouvelables (CRMR).

Cet honneur, soulignant son professionnalisme, sa rigueur, sa bonne humeur, sa générosité et sa disponibilité pour l’ensemble de la communauté facultaire ainsi que son dévouement, lui a été décerné le jeudi 7 mai dernier, lors d’un cocktail en présence des membres du personnel de la Faculté.

Le prix Engagement facultaire de la FFGG vise à reconnaître publiquement la distinction d’un membre du personnel, par son dévouement, son professionnalisme et par l’excellence de son travail auprès des étudiants et du personnel de la Faculté.