Actualités

Photo

Alexis Achim, nommé vice-doyen à la recherche

27 avril 2022

Alexis Achim, professeur-chercheur sera le prochain vice-doyen à la recherche de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique (FFGG) à partir du 1er mai 2022. Il succédera à Jacynthe Pouliot qui occupait ce poste depuis quatre ans. Nancy Gélinas, doyenne de la Faculté a tenu à souligner le travail de restructuration du vice-décanat à la recherche réalisé par Mme Jacynthe Pouliot ainsi que la grande qualité de ses interventions dans différents dossiers lors de son passage comme vice-doyenne à la recherche.

Selon Mme Gélinas, « M. Alexis Achim sera un atout important pour la FFGG, il pourra partager son expérience et accompagner nos chercheurs et chercheuses dans leurs démarches de financement. De plus, ses projets étant déjà à l’interface de la science du bois, des sciences forestières, de la géographie (via la dendrochronologie) et de la géomatique (via le LIDAR), il deviendra rapidement un vecteur d’innovation pour nos trois départements. Son expérience de gestion à titre de directeur du Centre de recherche sur les matériaux renouvelables (CRMR) témoigne de ses compétences pour être à la tête de l'équipe du vice-décanat à la recherche ».

Alexis Achim a obtenu son baccalauréat en aménagement et environnement forestiers de l’Université Laval. Après avoir obtenu un doctorat en sylviculture de la même institution en 2004, il s’est joint à l’institut Forest Research à Édimbourg en Écosse où il œuvrait comme chercheur en biomécanique des arbres et en sciences du bois. Il est revenu à l’Université Laval en 2007 en tant que professeur de sylviculture. Son programme de recherche relie les pratiques forestières à la valorisation du bois en tant que matériau renouvelable « par excellence ». Il a dirigé le Centre de recherche sur les matériaux renouvelables de l’Université Laval de 2017 à aujourd’hui et il a récemment lancé avec plusieurs partenaires à l’échelle canadienne le projet de recherche Silva21 qui vise à adapter la sylviculture à la réalité des changements climatiques. Il est également membre de l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec et membre associé au Centre d’étude de la forêt.

 

Photo

Dialogue sur les rivières comme patrimoine culturel et naturel autochtone.

26 avril 2022

La Chaire de recherche du Canada en patrimoine et tourisme autochtones a réuni des membres de la communauté étudiante et de la recherche ainsi que des partenaires, autochtones et allochtones, sur le site du Mushuau-nipi, aux abords de la rivière George en septembre dernier du 14 au 19 septembre 2021. Le séminaire intitulé « Rivières et relations » visait à ouvrir un dialogue sur les rivières en tant que patrimoine culturel-naturel autochtone. Cette rencontre a réuni des membres des premiers peuples Innu, Atikamekw Nehirowisiw, Wendat, ainsi que des personnes allochtones. 

Une vidéo a été produite afin de partager la richesse des échanges qui ont eu lieu et du site du Mushuau-nipi. On y voit notamment, Caroline Desbiens et Justine Gagnon, professeures-chercheuses du Département de géographie et responsables de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine et tourisme autochtones en compagnie de plusieurs autres professeur(e)s provenant d'autres universités. Plusieurs autres interventants partagent leurs propos que ce soit des étudiant(e)s, partenaires, autochtones, etc. 

La Chaire de recherche du Canada en patrimoine et tourisme et autochtones tient à remercier les gardien.nes du territoire ainsi que toute l’équipe du Mushuau-nipi!

Photo

Des projets ingénieux en géomatique réalisés par nos finissantes et finissants.

25 avril 2022

Les finissantes et les finissants au baccalauréat en génie géomatique et à la maîtrise en sciences géomatiques ont présenté le 22 avril dernier, leur projet de fin d'études, d'intervention ou leur mémoire de recherche. Ce fut une excellente occasion de découvrir ce secteur hautement technologique et d'en apprendre plus sur des applications très utiles à différents niveaux dans des domaines diversifiés. Près de 75 participants ont assisté aux présentations que ce soit en présentiel ou en ligne ainsi que des représentants de nos partenaires fondateurs du Fonds de soutien pour la relève en génie géomatique.

L'Association canadienne des sciences géomatiques - section Champlain a également remis une bourse de 250$ à la meilleure présentation selon un vote du public. La récipiendaire est Clémence De Clercq : ÉcoMap: Mise en place d'une base de données accessible en ligne et d'un outil de Géoreporting qui a présenté son projet d'intervention de maîtrise en sciences géomatiques - géomatique appliquée.

Voici les projets et mémoires présentés lors de cet événement:

  • Projet de génie géomatique par William Albert, Elizabeth Dionne, Gabrielle Lamarche, Léa Ly Roussel : Développement des fonctionnalités d'optimisation de l'outil géospatial d'aide à la décision optim-O
  • Projet de génie géomatique par Mohamed Benallegue, Simon Bourgault, Andrey Kalinin, Guillaume Paquet : Automatisation de la vectorisation d'un nuage de points
  • Présentation du projet d'intervention (maîtrise en sciences géomatiques - géomatique appliquée) par Clémence De Clercq : ÉcoMap: Mise en place d'une base de données accessible en ligne et d'un outil de Géoreporting
  • Présentation du mémoire (maîtrise en sciences géomatiques - avec mémoire) par Florian Philippe : Enrichissement de graphes de réclamations en assurance avec des données de contexte géospatiales pour mieux prédire les montants de réclamation
  • Présentation du mémoire (maîtrise en sciences géomatiques - avec mémoire) par Stéphane Voyer-Boutet : Utilisation de méthodes géospatiales et d'apprentissage machine pour accélérer le processus de soumission en assurance commerciale
  • Présentation du mémoire (maîtrise en sciences géomatiques - avec mémoire) par Gilles Barbeau : Le critère des plus hautes marées de mars pour fins de délimitation foncière dans l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent

Une relève dynamique avec de nombreuses compétences technologiques se dirige maintenant vers le marché de l'emploi ou la poursuite d'études graduées. Nous leur souhaitons une carrière pleine de défis!

Photo

Cérémonie d'engagement de l'ingénieur pour nos finissantes et finissants en génie géomatique et en génie du bois!

19 avril 2022

Félicitations à nos finissantes et à nos finissants en génie géomatique et en génie du bois qui ont reçu leur jonc lors de la cérémonie d'engagement de l'ingénieur au mois de mars dernier. 

Instaurée en 1925 par les fondateurs de la Société des Sept Gardiens inc., la cérémonie d'engagement de l'ingénieur est une tradition canadienne qui sensibilise les finissantes et finissants des programmes en génie aux devoirs associés à leur future profession. Pour symboliser cet engagement, un jonc de fer martelé est remis à chaque aspirante et aspirant ingénieur(e). Son apparence martelée est fort significative puisqu’elle évoque à la fois l’esprit en formation de la ou du jeune ingénieur(e) et les difficultés qu’elle ou il risque de rencontrer durant son parcours professionnel.

Source des photos: Ludovic Gauthier, photographe 

Photo

Dévoilement des récipiendaires des Prix Enseignement et Encadrement de la FFGG.

19 avril 2022

Les Prix Enseignement et Encadrement de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique sont de retour cette année. Pour cette nouvelle édition, les candidatures devaient être soumises uniquement par des membres de notre communauté étudiante. Un comité formé de 6 membres étudiants (1 par association) ainsi qu’un membre du personnel représentant la Faculté ont analysé les candidatures et sélectionné les récipiendaires.

Prix «Enseignement - corps professoral» - Jean-François Bissonnette

Le prix «Enseignement - corps professoral» vise à reconnaître publiquement l’excellence de l'enseignement d'une professeure ou d'un professeur à la Faculté. Pour le concours 2022, le prix a été remis à un membre du corps professoral du Département de géographie. Il s'agit de Jean-François Bissonnette, professeur-chercheur spécialisé en développement durable du territoire et en agroforesterie.  Sa candidature a été soumise par deux groupes d'étudiantes et étudiants au baccalauréat en développement durable du territoire qui ont grandement apprécié sa disponibilité, son habileté à présenter une matière claire et pertinente et son ouverture à l’échange et aux discussions.  Selon ceux-ci, "il verbalise très bien les concepts qui peuvent parfois être plus techniques et complexes. Son travail et ses recherches le passionnent et il transmet cette énergie à travers son enseignement".  

Prix «Enseignement - autre personnel enseignant» - Dominic Toupin

Le prix «Enseignement - autre personnel enseignant»  vise à reconnaître publiquement l’excellence de l'enseignement de la part du personnel enseignant non membre du corps professoral, tel que les responsables de travaux pratiques, responsables de formation pratique, chargé(e)s d’enseignement, chargé(e)s de cours et professionnel(le)s responsables d’un ou plusieurs cours à la Faculté. Dans le cadre du concours 2022, le prix a été remis à un membre du personnel enseignant non membre du corps professoral du Département des sciences du bois et de la forêt. Le récipiendaire est Dominic Toupin qui est chargé de cours depuis de nombreuses années. Selon les étudiants qui ont transmis sa candidature: "il offre des conseils très pertinents en vue de nos futures responsabilités professionnelles et son attitude "terre-à-terre" nous ramène à ce qui est important dans le domaine". De plus, ils ont tenu à souligner son dynamisme même dans le cadre de l'enseignement à distance en raison de la pandémie. Selon eux, "M. Toupin était sans hésitation l'enseignant le plus dynamique. Il savait exploiter le meilleur des plateformes en ligne comme Teams, créer des discussions de support pour les laboratoires, etc. Il a su rendre son cours intéressant et pertinent dans nos apprentissages malgré les circonstances et n'a pas eu peur d'apprendre à maitriser de nouveaux outils pour y parvenir". 

Prix «Encadrement» - Sylvie Daniel

Le prix «Encadrement»  vise à reconnaître publiquement l’excellence de l'encadrement aux cycles supérieurs d'une professeure ou d'un professeur de la Faculté. Pour le concours 2022, le prix a été accordé parmi le corps professoral du Département des sciences géomatiques. Le prix a été remis à Sylvie Daniel, professeure-chercheuse en géomatique et spécialisée notamment en acquisition de données, traitement d’image et réalité augmentée. Six étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs ont appuyé sa candidature. Selon ce groupe, "elle peut être considérée sans doute comme un modèle de professeure vis-à-vis l’encadrement de ses étudiants gradués.  Le dévouement de Sylvie pour la réussite de ses étudiants gradués est remarquable à plusieurs niveaux, dans l’encadrement avec les rencontres hebdomadaires, dans les retours constructifs des documents et dans son ouverture d’esprit concernant les directions à prendre pour les projets de recherche. Sylvie est sans doute une source d’inspiration concernant la recherche scientifique car elle transmet son intérêt personnel à travers chacun des projets et des démarches entreprises par ses étudiants."

À chaque année, une rotation des catégories se fera à travers les 3 Départements et permettra ainsi de mettre en valeur le travail des intervenants autant au niveau de l'enseignement que de l'encadrement. En 2023, le Prix "Enseignement - corps professoral" au sein du Département des sciences géomatiques, le prix "Enseignement - autre personnel enseignant" sera remis dans le Département de géographie et le récipiendaire du prix "Encadrement" sera dans le Département des sciences du bois et de la forêt.

Photo

403 000$ ont été remis en bourses en 2021-2022 à 95 boursières et boursiers

14 avril 2022

La cérémonie des bourses de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique (FFGG) a eu lieu le 13 avril dernier en mode virtuel sous le thème "Honneurs en plein air". Ce fut l'occasion de souligner et d'honorer les 95 boursières et boursiers 2021-2022. Plus de 403 000$ ont été remis en bourses!

La doyenne de la FFGG a tenu à souligner l'engagement et l'excellence des étudiantes et des étudiants dans les trois départements. Elle a également présenté les nouvelles bourses qui ont été créé cette année dont la bourse Belle Audace-Thérèse Sicard, les bourses d'admission en génie géomatique - 1er cycle et les bourses Nathalie Pratte en environnement.

Le retour des Prix Enseignement et Encadrement a également été mentionné et les récipiendaires ont été dévoilés. Notons que les gagnants de ces prix sont entièrement décidés par un jury composé de six représentants étudiants et d'un membre de la direction. Les 3 gagnants étudiants des Prix rayonnement ont aussi été présentés.

Découvrez la Galerie des remerciements où il est possible, à travers de courtes capsules vidéos, d'entendre des membres de notre communauté étudiante qui ont tenu à remercier et à témoigner leur reconnaissance auprès des donatrices et donateurs. https://www.ffgg.ulaval.ca/galerie-remerciements

Photo

Les finissantes et finissants 2022 ont reçu leur jonc de l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec.

11 avril 2022

La soirée de remise des joncs d'ingénieur forestier s’est déroulée le 8 avril. C'est un des événements marquants de l'année pour les finissantes et les finissants dans nos programmes d'études menant au titre d'ingénieur forestier. 

Durant cette cérémonie, Moïse Samson, finissant au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers a reçu le prix de l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec 2022 pour sa grande contribution et son implication à tous les niveaux tout au long de sa formation en plus de son excellence académique! Moïse aura marqué son passage par ses nombreuses implications au sein de la vie étudiante de la Faculté, notamment au sein de l’association étudiante, où il a été l’instigateur de de nombreuses réalisations.

Frédérique Bergeron également finissante en aménagement et environnement forestiers a reçu le Prix du centenaire 2022 Genium360 - La Personnelle, accompagné d'une bourse de 1 000 $, des mains du directeur général de Genium360, M. Michel Barbier. Frédérique s’est particulièrement démarquée par son implication étudiante au développement et au rayonnement de la profession d’ingénieur forestier, en plus de montrer un parcours académique exemplaire. De par ses grandes qualités personnelles et professionnelles, Frédérique Bergeron est déjà une ambassadrice du Génie forestier québécois.

Évelyne Thiffault, ing.f., professeure-chercheuse au Département des sciences du bois et de la forêt a été l'animatrice de cette soirée qui marque l'accomplissement et le travail acharné des étudiantes et des étudiants tout au long de leur parcours. Martine Lapointe, technicienne experte a quant à elle permis d'immortaliser ce moment grâce à ses superbes photos.

Les partenaires financiers de l'événement sont Genium360, La Personnelle et le CIFQ.

Photo

Yvonne Tremblay inscrite au certificat en tourisme durable est lauréate des Grands prix de la relève en tourisme.

08 avril 2022

Yvonne Tremblay, étudiante au certificat en tourisme durable est lauréate du prix dans la catégorie universitaire – certificat de 1er cycle remis lors des Grands prix de la relève en tourisme de l’Association québécoise de la formation en restauration, tourisme et hôtellerie (AQFORTH).

Elle a réalisé un baccalauréat en science politique à l’Université Laval dans les années 90. Elle est ensuite retournée dans sa région natale, le Kamouraska. Déjà à cette époque, elle avait le goût et la volonté de développer et de dynamiser sa communauté locale et régionale en mettant à profit sa formation, ses expériences de travail et ses implications bénévoles. Elle a été tour à tour, journaliste, libraire, attachée politique et agente de développement. C’est un retour dans le secteur touristique depuis avril 2018, comme agente en tourisme qui lui permet aujourd’hui d’être une relève d’expérience dans le secteur touristique.

Elle réalise depuis 2019, à temps partiel, le certificat en tourisme durable offert par l’Université Laval et pouvant être suivi entièrement à distance. De plus, elle excelle dans son parcours tout en conciliant travail et études en conservant une excellente moyenne de 4,07/4,33. Elle s’implique également comme représentante étudiante dans le comité de programme visant à assurer la qualité et l’amélioration continue de la formation.

Elle est depuis 2021, directrice générale de l’organisme Promotion Kamouraska et gestionnaire du bureau d’information touristique située à La Pocatière ce qui lui permet d’agir directement sur le terrain et de recevoir les touristes durant la période estivale. Cette année encore, tous les préposés à l’information touristique dans l’ensemble de la MRC de Kamouraska recevront une formation afin de sensibiliser les touristes en matière de développement durable. De plus, elle collaborera à l’élaboration d’un nouvel outil des bonnes pratiques en matière de tourisme durable qui sera disponible dans le guide séjour du Kamouraska, sur le nouveau site Internet de Tourisme Kamouraska et sur l’ensemble des sites Internet des municipalités du Kamouraska.

Elle mentionne que « tout porte à croire que depuis deux ans, les Québécois redécouvrent notre territoire, son cadre champêtre et l’accessibilité de ses eaux. La villégiature a été grandement privilégiée par la population depuis 48 mois ainsi que la nature comme cadre d’attractivité. J’ambitionne de faire vivre l’expérience kamouraskoise aux touristes, qui sera respectueuse de la population et de l’environnement, tout en soutenant et promouvant les pratiques durables des entreprises et des intervenants du secteur. Je souhaite mettre en place une vision du développement durable en tourisme via l’offre touristique au Kamouraska. »

L’excellence dans ses études et sa grande contribution dans le secteur touristique font en sorte qu’elle mérite toutes nos félicitations pour l’obtention de ce prix de la relève en tourisme de l’Association québécoise de la formation en restauration, tourisme et hôtellerie (AQFORTH).

Crédit photo: Christian Thériault

Photo

Pascale Marcotte remporte le Prix hommage membre du personnel de l’éducation!

08 avril 2022

Pascale Marcotte a remporté le Prix hommage membre du personnel de l’éducation remis lors du concours des Grands prix de la relève en tourisme de l’Association québécoise de la formation en restauration, tourisme et hôtellerie (AQFORTH).

Mme Marcotte est professeure-chercheuse au Département de géographie de l’Université Laval. Elle enseigne notamment les cours « Création et mise en valeur des attraits touristiques » et « Tourisme et enjeux contemporains ». Elle s’occupe aussi de la supervision et de la coordination pour les stages et les projets d’intégration en tourisme durable. Elle dirige près de 10 étudiant(e)s à la maîtrise et au doctorat et elle est directrice du certificat en tourisme durable.

Les étudiantes Sandra Arruda, Diane Gauthier, Maud Gagné, Mélanie Bellefleur, Mathilde Foy-Legault ont grandement collaboré à la présentation de sa candidature. Selon celles-ci, « Mme Marcotte est une personne accueillante, accessible et souriante auprès d’autrui. Son respect et son écoute la démarquent grandement. C’est une professeure qui est dynamique dans la façon de présenter la matière de ses cours, qui connait et maitrise bien différents sujets en lien avec le tourisme et qui partage les pratiques innovantes dans ce domaine. C’est un art de vulgariser des écrits scientifiques et de transmettre la matière tout en faisant en sorte que les étudiant(e)s soient bien informés et acquiert des compétences utiles et pertinentes tout en s’assurant de leur compréhension ».

Selon ces mêmes étudiantes, elle se montre très disponible, même en temps de pandémie, par visioconférence et par courriels pour répondre aux questions, offrir du support dans la matière et pour donner des rétroactions. « Elle fait preuve d’ouverture et de flexibilité autant dans le choix des sujets pour les travaux scolaires mais aussi lorsque les étudiant(e)s ont des soucis dans leur vie personnelle. Avant même que les étudiant(e)s soient inscrits dans le programme, elle se montre accessible et trouve toujours le temps de répondre avec respect. Elle assure un suivi remarquable de l’admission jusqu’à la fin des études ».

Elles ajoutent également qu’elle sort des sentiers battus dans la façon d’enseigner la matière en tourisme et ne mise pas sur la théorie mais plutôt sur la mise en application concrète des notions vues dans les cours. « La matière qu’elle enseigne porte sur des sujets toujours d’actualité comme le « van life », les campings illégaux, l’après COVID-19 en tourisme, le yoga comme nouvelle pratique de tourisme spirituel pour en nommer que quelques-uns. Elle maitrise également très bien l’enseignement à distance avec des capsules narratives, des interactions favorisant la participation ainsi que des cours en version comodale permettant d’avoir accès à une flexibilité de mode d’enseignement tout en assurant une dynamique d’apprentissage ».

Comme vous pouvez le constater, sa façon d’enseigner est extrêmement appréciée des étudiant(e)s et ceci montre la grande reconnaissance qu’ils ont envers sa contribution à l’éducation de la relève en tourisme durable.

Pascale Marcotte a été très proactive dès son entrée en fonction comme directrice du certificat en tourisme durable et elle a apporté et suggéré des modifications importantes l’année dernière à la structure du programme permettant ainsi une plus grande offre de cours directement liées au tourisme. De plus, elle a grandement contribué à la mise en place de plusieurs écoles d’été au fil des années dont une dans Charlevoix portant sur l'apport du terroir dans l'attractivité des territoires touristiques et dans l'innovation en tourisme et une autre portant sur l’imaginaire touristique des Caraïbes qui s’est déroulée en Martinique. Une troisième école « Tourisme et transformation des territoires » aura lieu du 15 au 20 mai 2022 dans les Cantons-de-l’Est.

Pascale Marcotte est également une chercheuse reconnue qui a su adapter ses recherches rapidement et ainsi traiter de sujets pertinents à l’industrie touristique en temps de pandémie. Pensons notamment au projet « Patrimoine mondial et patrimoine local à l’ère de la Covid-19. L’exemple de Québec » ou « Randonnée pédestre en montagne. Ruée vers l’or vert » ainsi que le séminaire annuel de la Chaire de recherche en partenariat sur l’innovation en tourisme qui a porté sur la recherche en tourisme en temps de pandémie. Elle s’implique aussi au sein du réseau international UNESCO/UNITWIN « Culture-tourisme-développement » et est membre des comités scientifiques des revues Téoros, Études Caribéennes, Récréation et Via Tourisme .

Pascale Marcotte est une professeure flexible, appréciée et accessible qui tente de trouver ce qui convient le mieux pour ses étudiant(e)s. C’est une personne cordiale et bienveillante pour le bénéfice de ses étudiant(e)s. Le Prix hommage membre du personnel de l’éducation met en lumière son dévouement, ses efforts ainsi que la reconnaissance de ses étudiant(e)s envers son travail remarquable.

 

Photo

Plusieurs de nos chercheuses et chercheurs organisent différents colloques dans le cadre du congrès de l’Acfas.

04 avril 2022

Le 89e Congrès de l'Acfas, organisé en collaboration avec l'Université Laval, se déroulera, du 9 au 13 mai 2022 sous le thème Sciences, innovations et sociétés. Une semaine complète d'événements, de colloques et de discussions sur la recherche et les savoirs. Nos chercheuses et chercheurs de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique proposent plusieurs colloques sous des thèmes diversifiés touchant à la conservation, l'environnement, la géomatique, la foresterie, la transformation du bois, le développement durable, l'immigration et la mobilité. Découvrez les colloques liés à notre Faculté:

 

Pour s'inscrire et consulter la programmation complète

 

 

 

Photo

Intervenante de proximité-nouvelle ressource d'aide à la FFGG

04 avril 2022

Nous souhaitons vous informer que la Faculté de foresterie, géographie et géomatique (FFGG) a maintenant une intervenante de proximité, Geneviève Houde, dans le cadre d’un projet pilote opéré par le Centre d’aide aux étudiants (CAE). Principalement, ce projet vise à offrir à la communauté étudiante des services de soutien psychosocial de proximité dans le but de favoriser leur bien-être psychologique, leur santé mentale et leur réussite scolaire.

Le rôle de Geneviève sera de soutenir les étudiantes et les étudiants qui traversent une période difficile en leur offrant un service d’accompagnement personnalisé et en les orientant, si besoin est, vers les ressources d’aide du campus et les ressources externes. De la même façon, elle pourra soutenir le personnel de la faculté dans la gestion de situations complexes avec les étudiantes et étudiants. Les rencontres avec les étudiantes et les étudiants sont confidentielles, gratuites et sont offertes en présentiel à son bureau ou en visioconférence via TEAM.

"À titre d’intervenante dans l’équipe psychosociale du Centre d’aide aux étudiants (CAE), c’est avec grand plaisir que j’ai intégré votre faculté depuis déjà quelques semaines. Mon rôle vise principalement à offrir des services de soutien et d’écoute aux étudiants afin de favoriser leur bien-être psychologique et leur cheminement scolaire. Les étudiants peuvent directement communiquer avec moi pour bénéficier de rencontres individuelles gratuites et confidentielles à même le pavillon Abitibi-Price au local 1151-C ou par TEAM. Mon rôle consiste également à soutenir et conseiller la direction, l’équipe enseignante ou responsables de stages, le personnel de la gestion des études et les associations étudiantes de la FFGG en cas de besoin.  N’hésitez-pas à faire appel à moi et me référer aux étudiants. La façon la plus efficace et rapide de me contacter est par courriel : Genevieve.Houde@aide.ulaval.ca " 

Elle est disponible généralement entre 8 h30-12h et entre 13h-16h30, du lundi au vendredi. Ses disponibilités sont partagées avec la FSAA. Elle sera présente physiquement à la FFGG les mardis et les jeudis. En cas d’urgence, nous vous invitons à contacter les ressources d’aide disponibles en tout temps: 811, Centre de prévention du suicide (418-683-4588), le Centre de crise de Québec (418-688-4240).

Parfois, d’avoir le point de vue extérieur d’une autre personne sur une situation que l’on vit peut nous aider à prendre une saine distance avec celle-ci. Il ne faut pas hésiter à aller chercher de l’aide. Si vous hésitez à la contacter, vous pouvez passer par la coordination du centre ou toute personne de confiance et je pourrai vous référer de façon anonyme.