Photo

Un fructueux dialogue sur les rivières

23 juin 2022

Pendant six jours, des autochtones et des allochtones ont échangé sur ces grandes étendues d’eau, véritable patrimoine culturel et naturel pour les Premiers Peuples, et ce, depuis des millénaires.

Entre le 14 et le 19 septembre 2021, un séminaire organisé conjointement par la Corporation du Mushuau-nipi et la Chaire de recherche du Canada en patrimoine et tourisme autochtones de l’Université Laval s’est tenu à cet endroit accessible uniquement par hydravion. Pendant six jours, 20 participantes et participants ont partagé leurs réflexions sous une grande tente traditionnelle innue. Il y avait des membres des communautés innue, atikamekw et wendat, ainsi que des professeurs, des professionnels et des étudiants principalement de l’Université Laval. La rencontre s’est déroulée sur le thème «Rivières et relations».

«Ce séminaire nordique visait à ouvrir un dialogue sur les rivières en tant que patrimoine culturel-naturel autochtone, explique Caroline Desbiens, professeure au Département de géographie et titulaire de la Chaire. L’objectif était de réfléchir ensemble à la manière dont on pourrait développer, comme chercheurs, étudiants et membres de communautés autochtones, une approche qui présenterait les grandes rivières nordiques d’abord comme des milieux de vie pour les peuples du Nord et pas uniquement comme une ressource naturelle.»

  • Lire l'article complet sur Ulaval nouvelles
  • Visionner une vidéo sur le séminaire ayant pour thème «Rivières et relations"
Photo
Retourner à la liste d'actualités