Photo

Deux étudiants de la Faculté remportent un prix au concours photo du Bureau international.

26 novembre 2015

Un étudiant au baccalauréat en géographie et un autre au doctorat en sciences forestières de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique se sont mérités un prix pour leur photo soumise au concours photo et vidéo  À travers votre lentille. L’exposition des finalistes a eu lieu du 17 au 19 novembre dans le cadre de la Semaine de l’éducation internationale. Les finalistes de cette exposition ont présenté leur expérience d’un séjour d’études ou de stage à l’étranger en image. 

Jean-Romain Roussel, étudiant au doctorat en sciences forestières s'est mérité le prix Coup de cœur du public. Jean-Bernard Giroux au Baccalauréat en géographie s’est méritée la première place de la catégorie Paysage étudiant. 

Crépuscule d'hiver
Par Jean-Romain Roussel

Doctorat en sciences forestières, Étudiant régulier, France

Si on m'avait demandé comment j'imaginais les paysages du Québec avant que j'y vienne, l'image que j'en aurais eue est exactement celle-ci. Au retour d'une ballade au parc Jacques Cartier, une maison attire mon attention. Au bord d'un lac, elle est illuminée par le coucher du soleil. Le ciel, flamboyant se reflète à la surface de l'eau. Le cadre est magnifique. Accompagné de deux étudiantes, je m'arrête, immortalisant ce paysage aux couleurs hivernales. Au pied de la maison, les premières neiges indiquent le début de l'hiver. Bientôt, ce paysage sera recouvert de son manteau blanc. À contrecœur, il nous faut repartir de cet endroit idyllique. 

1 et demi 
Par Jean-Bernard Giroux 

Baccalauréat en géographie, Profil international, Roumanie 
Hiver 2015

Si j’essayais de vous dresser un portrait de la vie dans un 1 1/2, je dirais que la route pour trouver un équilibre en vivant avec deux autres personnes dans un aussi petit espace, c’est un casse-tête qui a été toute qu’une randonnée. Trois pour  un 1 1/2, c’est une aubaine avec laquelle on a expérimenté une richesse de la musique, c’est-à-dire de pouvoir orchestrer un certain chaos. En ce matin de février, Josuah joue une mélodie, un langage commun pour deux étudiants québécois et Meylis Gylyshayew, un avocat en devenir du Turkménistan. Un tableau harmonieux pour un si petit espace. (Roumanie)

Vous retrouverez l’album photo complet des finalistes la page Facebook du Bureau international de l'Université Laval. 

Photo
Retourner à la liste d'actualités