Programmes d'études en génie

La Faculté offre des baccalauréats en génie dans les domaines de la géomatique, du bois et de la foresterie. Ces formations en ingénierie sont uniques au Québec et l'expertise dans ces secteurs est essentielle pour la mise en oeuvre de solutions à des enjeux spécifiques. Les diplômés de ces programmes en génie sont donc très recherchés sur le marché du travail en raison de leurs compétences particulières.

Génie géomatique

Le baccalauréat en génie géomatique mène à l’Ordre des ingénieurs du Québec et permet de devenir ingénieur en géomatique. Il s'agit d'un expert des technologies de positionnement GPS, des bases de données géospatiales, des images satellites, de la cartographie sur Internet, de la réalité augmentée et de la modélisation 3D.  Il permet d’obtenir de l’information de haute précision essentielle à la protection de l’environnement, à la construction d’ouvrages d’ingénierie, au suivi de la santé des populations, à la répartition de véhicules d’urgence, etc. Étant donné que les technologies évoluent sans cesse, cet ingénieur a de nombreuses opportunités de carrière: sécurité publique, aménagement du territoire, environnement, ressources naturelles, santé, marketing, jeux vidéos, tourisme, etc. Ce programme d'études est agréé par Ingénieurs Canada.

Génie du bois

Le baccalauréat coopératif en génie du bois touche à la fois à la mécanique, au dessin technique, à la structure et la chimie du bois, aux charpentes et à la construction, aux adhésifs, aux procédés de séchage et de transformation du bois et au génie industriel. Vous acquerrez également des compétences en mise en marché de produits. L'ingénieur du bois est un mélange de génie mécanique, de génie industriel, de génie des procédés, de génie de la construction et de génie civil. Il peut autant participer à la transformation de produits du bois dans les usines, à l'optimisation des procédés et des techniques industrielles appliqués au matériaux bois, à la conception de produits d’ingénierie en bois utiles au quotidien (charpentes, planchers, meubles, portes, fenêtres, composites à base de bois) ou encore à la mise en oeuvre d’applications innovantes du bois comme sources d’énergie ou de produits verts issus du bioraffinage. Certains diplômés en génie du bois travaillent également dans le domaine de la construction et de la conception de charpentes en bois pour des firmes de génie civil. Cette formation donne accès à l'Ordre des ingénieurs et à l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec. Ce programme d'études est agréé par Ingénieurs Canada.

Génie forestier

L'ingénieur forestier est le professionnel en mesure d’aménager, de planifier et d’intégrer tous les aspects de l’aménagement forestier durable. Deux baccalauréats donnent accès au titre d'ingénieur forestier dans le domaine de l'aménagement forestier et des opérations forestières. Ces formations donnent accès à l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec et sont agréées par le Bureau canadien d'agrément en foresterie. L'Université Laval est la seule au Québec à offrir les formations donnant accès à la profession d'ingénieur forestier.

Baccalauréat en aménagement et environnement forestiers (génie forestier)

Le baccalauréat en aménagement et environnement forestiers vous permettra de participer à l’aménagement durable de la forêt, à la gestion et à la protection de l’environnement, à la mise en valeur des habitats fauniques ainsi qu’à la régénération et à l’amélioration de la forêt. Vous toucherez donc, dans vos cours, aux aspects environnementaux, biologiques, sociaux et économiques de la forêt.

Baccalauréat coopératif en opérations forestières (génie forestier)

Le baccalauréat coopératif en opérations forestières vous préparera à gérer les différents travaux en forêt tels que le reboisement, les éclaircies, la récolte, la construction des chemins, le transport, l’approvisionnement des usines et la gestion des entreprises forestières. Vous serez en mesure de superviser des équipes de travail, de planifier des budgets, de veiller à la santé et à la sécurité des travailleurs et de mettre en œuvre des plans d’aménagement forestier durable et des plans d’opérations forestières.